Online book

Printed media & web

08 March 2014

African Dream : une expo à ne pas rater !

Du 7 au 15 mars 2014

Kyriakos Kaziras expose les photos de son livre African Dream à la galerie Batignolle's ART
La galerie Batignolle’s Art présente une belle expo du 7 au 15 mars. Vous avez donc une semaine, et pas un jour de plus, pour découvrir African Dream, la série de sublimes clichés que Kyriakos Kaziras a réalisés en Afrique.
Ce photographe franco-grec traîne depuis longtemps son appareil aux quatre coins du monde pour livrer des images de la faune avec un regard unique. Pour ceux qui ont eu la chance de croiser Kyriakos au salon de la photo de Paris, l’homme fait preuve d’un humour et d’une humilité exemplaires et cela se retrouve souvent dans ses œuvres.
Des images léchées pour des instants précieux
Après avoir réalisé des images sublimes d’ours jouant, se chamaillant dans les décors glacés de l’Alaska, le photographe a promené sa pupille en Afrique. Le rêve africain de Kyriakos est peuplé d’animaux sauvages en noir et blanc
La force de Kyriakos Kaziras réside non seulement dans la beauté des images mais il parvient surtout à capturer des regards puissants, des gestes particuliers, des expressions. Que ce soit un guépard attendant sous la pluie, un singe se prélassant au milieu des feuilles ou un léopard fixant l’objectif allongé sur une branche, toutes les photos ont en commun la saisie d’une émotion animale.

Les photos de la série African Dream rivalisent de beauté avec ces contrastes puissants, cette esthétique parfaitement maîtrisée. Mais Kyriakos Kaziras y ajoute un sens du détail qui transforme une belle photo en image rare, comme en témoigne ce cliché où une girafe et un petit oiseau se toisent, à quelques centimètres l’un de l’autre.

Si vous êtes sur Paris dans les prochains jours, ne ratez pas African Dream ! L’exposition se déroule du 7 au 15 mars à la galerie Batignolle’s Art, 35 rue de la Condamine, 75017 Paris. Vous trouverez plus d’infos sur le site web de la galerie.
Je vous conseille aussi d’aller faire un petit tour sur le site de Kyriakos Kaziras pour découvrir l’ensemble de ses images, votre regard ne sera pas déçu… La série African Dream est bien entendu présente et n’hésitez pas à visiter les pages Mer de Beaufort et Esprit de la Taïga pour découvrir des instants rares dans la vie des ours.


Source :Le Blog de Flowr

| Continue Reading

06 March 2014

Reportage sur le site BBC Brasil

Une lionne traverse la rivière Ntiakitiak au Kenya avec son petit de 9 semaines

Photos de Kyriakos Kaziras, d'une lionne traversant la rivière Ntiakitiak au Kenya avec son petit publiées sur le site de la BBC au Brésil

Fotógrafo flagra leoa atravessando rio com filhote na boca

O fotógrafo grego especialista em vida selvagem Kyriakos Kaziras registrou a luta de uma leoa para atravessar um rio no Parque Nacional Masai Mara, no Quênia, carregando o filhote na boca.
A leoa tentava se juntar ao resto do bando na outra margem do rio.
Os leões são os únicos felinos que se juntam em grupos, com fêmeas vivendo juntas em bandos liderados por machos, que competem pelo poder em batalhas frequentemente fatais.
Nestes bandos são as fêmeas que caçam, muitas vezes à noite. Na maioria das vezes, as presas escolhidas são antílopes, zebras e gnus.

Source : BBC Brasil

| Continue Reading

01 March 2014

Reportage dans le Daily Mail

Une lionne traverse la rivière Ntiakitiak au Kenya avec son petit de 9 semaines

Daily mail 20140301

The Lion Soaking: Lioness takes no chances as she carries nine-week-old cub across fast-flowing river

  • Lioness dangles nine-week-old cub in her claws and she crosses river
  • Makes her way across Ntiakitiak River in Kenya to join rest of her pride
  • Stunning images captured by Greek photographer Kyriakos Kaziras

Her jaws clamped firmly around the scruff of her tiny cub’s neck, this plucky lioness is taking no chances as she tackles a risky river crossing.
As her nine-week-old youngster dangles beneath her, the mother skips gingerly between impromptu stepping stones.
These stunning images capture the heart-stopping moment the lioness braved choppy waters, clasping her little one’s nape, as she made her way to join the rest of the pride on the other side of the river.
Amazingly, the cub escaped with only a sodden coat as its mother safely negotiated the fast-flowing waters of the Ntiakitiak River in Kenya’s Masai Mara game reserve.
Greek photographer Kyriakos Kaziras managed to capture the moment during a trip in December.
Paul Goldstein, another photographer and owner of Kicheche Bush Camp, where Mr Kaziras was based, said: ‘Kyriakos and his guide had spent early morning with the large Enkoyanai pride.
There had been plenty of rain and the Ntiakitiak River, normally a trickle, was a swollen torrent.
‘The bulk of the pride were on the east bank and the mother had to take the momentous decision to carry her nine-week-old cub to join them.
'The risks of such a journey were very real, particularly as the cub was at least a month older than normal “carrying age”.
‘I have photographed lions carrying cubs and seen them crossing rivers, but the combination is unique and has never been seen, let alone recorded.’

Source :Daily Mail

| Continue Reading

23 January 2014

Festival de l'oiseau et de la nature 2014

Kyriakos Kaziras président du jury

Kyriakos KAZIRAS, président du Festival de l'oiseau et de la nature 2014

Le Président :
Kyriakos KAZIRAS

Photographe professionnel, franco-grec, vivant en France, Kyriakos Kaziras est un spécialiste de la photographie nature (animalière, ethnographique et paysagère).
Né en Grèce, Kyriakos Kaziras est, très tôt, passionné de photographie et de peinture, grâce à l'influence de ses deux grand-pères, l'un peintre et l'autre passionné de photographie. A 16 ans, il part vivre avec ses parents à Genève où il apprend la langue française. Il partira ensuite à l’université en France où il étudie la littérature française à la Sorbonne.


Lors de son premier voyage en Afrique Australe, il tombe amoureux des étendues sauvages, des lumières et des animaux. Il n’aura de cesse, depuis lors, de voyager en Afrique et dans les coins les plus reculés de la planète. Ses voyages sont l’occasion de multiples rencontres avec les peuples autochtones et les animaux sauvages. Il puise son inspiration dans les lumières, la recherche de l’émotion et les rencontres. Très influencé par la peinture, Kyriakos Kaziras a une approche très picturale de la photographie. Les appareils photo sont ses pinceaux. Témoin privilégié de la beauté du monde, ses photographies nous font partager sa fascination de la vie sauvage, émouvante et poétique. Elles reflètent la magnificence des paysages et la splendeur de la faune animale.
Kyriakos Kaziras est le photographe de l’instant, perpétuellement à la recherche du moment où l’émotion se fera sentir. Ses clichés nous font partager une vision particulière, toujours originale des beautés du monde et de la nature.

Le mot du Président :
"J’ai été très heureux de présider le jury du festival de l’oiseau. Le travail fut intense, dans la bonne humeur, et nous a permis de découvrir de nouveaux talents. Je remercie le Festival de l’Oiseau de m’avoir proposé la présidence du jury.
J’ai été étonné du nombre, de la grande qualité et de la diversité des photos reçues, en provenance du monde entier. Ces quelques jours avec les autres membres du jury Emmanuelle Grundmann, Philippe Carruette, Frédéric Polvet et Alexis Dubois, chacun avec sa propre sensibilité ont été extrêmement enrichissant. Chacun a une vision propre et une sensibilité particulière. Les débats ont permis de comprendre les préférences de chacun. Notre choix final est le reflet de cette diversité et tient compte des avis de tous.


Nous avons été particulièrement attentif au côté artistique des photographies, la lumière, la composition. Souvent l’attribution du prix se joue à quelques détails, au ressenti à l’émotion dégagée par la photographie. Les prix attribués reflètent, je pense, notre volonté de voir la photographie animalière ne pas être simplement documentaire mais également artistique.


Nous n’avons pas primé les scènes les plus extraordinaires ni les oiseaux les plus rares mais nous nous sommes attachés à la qualité de la photo en tant que telle. Nous avons tenté de distinguer, parmi tous les photographes, ceux dont les photos étaient les plus belles et dégageaient une plus grande émotion.


Nous avons été également particulièrement attentif au concours Jeunes, ils sont l’avenir et les futurs photographes de demain. J’ai été étonné de la qualité des photos. De jeunes artistes ont déjà un sens aigü de la composition. J’ai toutefois été surpris de voir le matériel utilisé par de tous jeunes photographes, notamment les 8-11 ans. Nous avons donc été attentifs dans notre choix à retenir les photographies qui correspondaient au travail des enfants, et non aux photos visiblement prises avec l’aide de leurs parents.


Notre jury a du choisir parmi des centaines de photographies. Ce choix est toujours subjectif et arbitraire. Nous avons toutefois tenté de choisir parmi tous, un photographe exceptionnel, c’est-à-dire celui qui d’une scène ordinaire fait une photo extraordinaire."

Les membres du Jury :

Alexis DUBOIS (photographe et membre du Collectif Horizons Naturels)

Emmanuelle GRUNDMANN (scientifique et reporter)

Frédéric POLVET (journaliste du magazine Nat'Images)

Philippe CARRUETTE (ornithologue au Parc Ornithologique du Marquenterre)

Source : Site du Festival de l'oiseau et de la nature

| Continue Reading

15 January 2014

Festival de l'oiseau : Élire les clichés, la dure tâche des jurés

Article d'Alexandra Mauviel dans Le Courrier Picard

Kyriakos Kaziras dans le Courrier Picard 15/01/2014

Durant deux jours, un jury de cinq professionnels a sélectionné les meilleures images pour le concours photos. Des choix qui ont alimenté le débat.

Oh non le coup de zoom ! C'est dommage », lâche Frédéric Polvet, journaliste au magazine Nat'Images. Aux côtés de quatre autres professionnels - deux photographes, une biologiste-naturaliste et un ornithologue - il a participé aux délibérations du concours photo, organisé dans le cadre du Festival de l'oiseau et de la nature.

Les 9 et 10 janvier, dans les locaux abbevillois du Festival, le jury a choisi les plus beaux clichés, dans une ambiance bon enfant. Mais studieuse. Au total, 524 photographes ont pris part au concours, en présentant 3 185 photos. Après une présélection, mi-décembre, 1 689 photos ont été retenues pour être présentées au jury final, avec six catégories : « oiseaux de jardin », « envol et atterrissage », « les oiseaux face aux éléments », « parades et accouplements », « rencontres » et « vision artistique ».

Un vote à main levée

De l'aveu même du président du jury, le photographe franco-grec Kyriakos Kaziras, cette dernière catégorie a été la plus cornélienne. Il a en effet fallu faire des choix, par élimination. « Le premier tour des délibérations, par thème, est assez simple, confirme Frédéric Polvet, membre du jury pour la deuxième fois. Ça nous permet de dégrossir et d'identifier la sensibilité de chaque juré. Afin d'élire les gagnants, il nous faut alors argumenter. Les convictions de chacun se font plus fortes. » Et Kyriakos Kaziras de poursuivre : « Je les laisse choisir. C'est démocratique. Nous votons à main levée. C'est la majorité qui l'emporte. »

Cette année, la qualité des clichés proposés a été, une nouvelle fois, au rendez-vous. « Je suis étonné de voir la qualité des photos, ajoute le photographe franco-grec. On voit de plus en plus l'oiseau placé dans son milieu naturel, avec de la lumière, et moins de clichés représentant seulement le comportement de l'oiseau. On passe plus dans une vision artistique de l'animal. » Un constat partagé par Philippe Carruette, ornithologue du Parc du Marquenterre et fidèle juré : « La progression des photographes est énorme, à la fois grâce au matériel mais aussi avec l'intérêt pour les oiseaux. » Les clichés sélectionnés par le jury seront présentés au Crotoy, au printemps prochain. Le public pourrait ainsi juger du (bon) choix de ces yeux experts.

Alexandra Mauviel

Source : Le Courrier Picard

| Continue Reading

<<  1 [23 4 5 6  >>  

Kyriakos Kaziras

  • 20, rue Charles Monselet
    44000 Nantes

Contact

  • This email address is being protected from spambots. You need JavaScript enabled to view it.

Orders

  • Buy an art print
    This email address is being protected from spambots. You need JavaScript enabled to view it.

Follow Me